Le portail de la chirurgie esthétique et de la médecine esthétique / Partenaire officiel de la société savante Française de Chirurgie plastique SOFCPRE
Chirurgiens Plasticiens Info
Docteur MALADRY David
Posez vosquestions ContactDevis
Faites votre recherche
Effectuer des recherches a travers le wiki, les actualités et la base de données de chirurgiens

Docteur MALADRY David
T. 01 42 88 18 68 - 36 avenue Théophile Gautier, 75016 Paris

Posez vosquestions ContactDevis

La Chirurgie Plastique et Esthétique est nécessairement une Chirurgie Réparatrice.
Depuis des millénaires , la Chirurgie Réparatrice restaure un aspect du corps ou un organe après une maladie ou un traumatisme. Un exemple bien connu est celui du lambeau frontal Indien, transcrit il y a plus de 25 siècles : il servait à reconstruire un nez amputé. A cette époque, l’amputation de nez résultait de maladies , tel l’ergotisme, ou d’une punition appliquée à certains criminels. Sur ce visage « stigmatisé », aucune fonction importante n’était atteinte. Avant l’heure, le lambeau Indien restaurait un visage par une chirurgie esthétique ; il permettait de réparer bien plus qu’une excroissance faciale accessoire à la respiration et à l’odorat. Aujourd’hui aussi, la réparation d’une morphologie faciale recherche une réhabilitation sociale et personnelle. Se sentir heureux et en accord avec son aspect est important aussi bien à l’épanouissement de soi qu’à un état de santé correct. En effet, une des fonctions du corps, reconnue par tous les médecins, est de permettre d’être apprécié par son détendeur et par ses relations. Les critères d’un visage ou d’un corps acceptable et accepté, à défaut d’être admirable ou admiré, varient suivant les époques, les cultures et suivant l’individu lui même. Certains défauts minimes, considérés comme tels par l’entourage (nez un peu fort, familial, par exemple) peuvent faire souffrir l’individu très profondément. A ce titre, ils méritent que le médecin s’en préoccupe. En parallèle, toute la chirurgie (viscérale, orthopédique, cardiovasculaire …), tente de préserver l’ aspect esthétique , pour preuve les avancées de la cœlioscopie, des pontages coronariens par mini incisions, des arthroscopies … et de toutes les techniques où de petites cicatrices sont recherchée !

Car à l’inverse, par exemple, si après une chirurgie de rétablissement de la sensibilité et des mouvements d’une main, la main reste laide, et non acceptée, elle perd toute fonction ! Cachée dans une poche ou dans un bandage, elle est inutile et rapidement inutilisable : c’est « la main exclue » . Egalement, suite à un By Pass digestif ou à une gastroplastie, bien des opérés regrettent leur obésité morbide car les plis cutanéo-graisseux, consécutifs à la perte de poids massive, sont plus « lourds » à porter vides que pleins ! Il ne suffit pas toujours que la cicatrisation soit correcte, que l’ablation de la tumeur cutanée soit complète, l’opéré doit être compris et respecté jusqu’à son apparence…

Les soins que j’effectue n’ont pas pour but exclusif l’embellissement, critère subjectif, mais aussi la restauration de la confiance en soi et du « plaisir de soi ». Ils interviennent sur un aspect physique altéré suite à des maladies ou des accidents, aux hasards de la vie ou de la naissance… Finalement, cela reste le service médical que j’ambitionne de rendre au mieux.

Dans bien des cas, tout autant en chirurgie plastique et esthétique qu’en chirurgie réparatrice, les techniques sont très proches: chirurgie des paupières dans le vieillissement et dans les anomalies de type Ptôsis et Blépharochalasis ; Lifting facial et cervical de rajeunissement et cure palliative de paralysie du visage ; Lipoaspiration du visage ou du corps pour amas graisseux et dans les lipomes et lipomatoses ; Rhinoplastie et chirurgie du menton ( génioplastie) après traumatisme ou trouble de croissance; oreilles décollées minimes ou très visibles ; chirurgie mammaire de l’ hypertrophie invalidante ou de ptôse mammaire ; implant mammaire pour augmentation , reconstruction ou asymétrie mammaire ( Polland, seins tubéreux) ; Bodylift , Dermolipectomies pour ventre , bras et cuisses rendus flasques et tombants après amaigrissement massif ( chirurgie bariatrique) ou par distensions progressives après grossesses ; réparation des alopécies cicatricielles ou androgèno-génétiques ; sans oublier les arthroses déformantes des doigts, les greffes graisseuses, les implants fessiers après tri thérapie anti VIH…

Formé conjointement à la chirurgie Esthétique, à la Chirurgie Réparatrice de haut niveau, à la micro chirurgie (greffe de main, greffe du visage), je mets donc mon dévouement, mes compétences, les techniques les plus récentes et mon expérience au service des opérés et observe depuis des années que la chirurgie esthétique répare, reconstruit et améliore bien plus que l’aspect externe visible. En cela elle reste une thérapeutique des plus efficaces.

En savoir +
Replier
    Votre avis nous interesse
    Proposition de participation a projet collaboratif pour l’amélioration et le développement de l’information grand public, concernant la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.
    Le présent appel à propositions vise à mettre en place des partenariats d’idées avec les lecteurs du portail des chirurgiens plasticiens qualifiés en france par le Conseil National de l’Ordre des Médecins. Ceci, afin de faire évoluer les sujets du monde de l’esthétique et de la reconstruction, ayant pour objectif de servir l’intérêt général.
    Transmettre votre avis